Le guide ultime de la survie zombie

Nous connaissons tous parfaitement le profil d’un zombie : une personne mi vivante mi morte et avide de chair humaine bien fraîche. Dit de cette façon, nous pouvons très bien considérer un zombie comme un vrai prédateur. C’est là que la survie entre en jeu car une morsure de rient du tout, voire une petite écorchure et nous pouvons être condamné à faire partir de leur rang, et cela pour toujours. Rappelons qu’un zombie est une créature sans vie, donc sans âme, qui ne peut être domestiqué, et qui a un seul objectif, celui de tuer, ou plutôt de manger toute forme de chair.

Connaître le point faible d’un zombie

N’oublions pas que les zombies ne dépendent pas du tout des fonctions physiologiques qui sont indispensables à un vrai être humain. Ceci dit, aucune zone, qui serait un point vital pour un être humain normal ne lui est sensible. Toutefois, seule une technique fonctionne pour tuer pour de bon un zombie : sa tête, et c’est soit en le tirant dessus, soit carrément en le décapitant, terme plus ou moins hardcore il faut le dire mais avec des zombies parmi nous, c’est soit tuer, soit être tué.

Savoir se débarrasser d’un corps de zombie

La tête d’un zombie est la zone ayant le plus de concentration du virus, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut absolument viser sur cette zone en particulier pour le tuer en un coup. Même mort, il ne faut jamais au grand jamais déplacer le cadavre d’un zombie sans quelques précautions comme des habits adaptés par exemple. D’après des études scientifiques, le virus qui occupe le corps d’un zombie mort peut être actif jusqu’à 48 heures, d’où la nécessité de se protéger en prenant des précautions.

Savoir choisir les armes adaptés

Comme on l’a dit, il suffit de bien viser la tête pour tuer un zombie pour de bon. Toutefois, cette tâche peut se révéler très difficile à faire avec des armes inadéquates. Cependant, les armes les plus conseillées sont les armes pouvant être très efficaces avec une certaine distance : des armes à feu, des armes blanches comme une machette, une hache, un gourdin ou encore un marteau. Qu’en est-il des couteaux suisses ? Avec une petite arme comme les couteaux suisses, il faut dire que nous devons être particulièrement assez proche du zombie lui-même pour pouvoir régler son compte avec, ce qui augmenterait toutefois la chance d’être mordu ou écorché. Toujours est-il qu’il est préférable d’être armé que pas du tout.

Savoir comment se vêtir

Plus on est léger au niveau de nos habits, plus notre chair est accessible aux zombies. Qui dit morsure dit transformation. Pour éviter qu’une telle chose se produise, le mieux c’est de tout simplement opter pour des vêtements qui ne se déchirent pas facilement. A titre d’exemple, le cuire une très bonne matière. Si possible même, il ne faut pas hésiter à ajouter quelques accessoires aux endroits les plus vulnérables comme les mains. En effet, repousser un zombie avec nos mains ce n’est pas toujours une très bonne idée. En parlant d’accessoire, pourquoi un gant en caoutchouc comme celui d’un lave-vaisselle ? L’idée peut paraître ridicule, certes, mais un vrai survivor ne se pose jamais de question quand une chose peut lui sauver la vie.

S’entraîner

Lancer un poignard ou un couteau suisse sur une personne n’est pas aussi aisé à faire. Non, il ne faut pas croire aux films hollywoodiens. Ce genre de faculté nécessite un vrai apprentissage et un vrai exercice. Pour ce faire, il y a juste un mot, et c’est de s’entraîner. Si possible même, il ne faut pas hésiter à prendre des cours. Avec une certaine expérience, une certaine habileté, nous pouvons déjà avoir confiance en nous en cas d’imprévu comme une invasion de zombies au sein de notre société.

Se servir des techniques de combat les plus adaptés

Aïkido

Nous savons très bien qu’il existe bon nombre d’arts martiaux. Avec des zombies comme ennemi, il faut dire que s’engager dans un corps à corps n’est pas très idéal car il est propice à une morsure. Mais comme tout peut arriver, l’idéal c’est d’être préparé. En parlant d’arts martiaux, afin d’éviter les morsures, il est de loin préférable de miser sur les arts martiaux ayant pour but de projeter l’ennemi afin de le mettre KO. Pour ça, il y a le judo, l’aïkido, le jujitsu. A titre d’information, il y en a encore plein des arts martiaux misant sur cette stratégie de projection, mais ce sont ces 3 là qui sont les plus connus, et également très puissants. Autant suivre des cours dès à présent. 

Savoir s’alimenter

Comme les zombies sont très fans de la chair fraîche, il devient dans ce cas plus ou moins impossible de trouver de la chair animale à manger à cause de ces derniers, car en effet, ils dévorent tout sur leur passage. N’oublions pas que dans ces circonstances, les plantes sont les moins nuisibles possible. Ceci dit, il ne faut pas hésiter à faire un peu de cueillette si des plantes comestibles sont en vu. Comme le corps humain a un très grand besoin de force pour pouvoir réussir à compenser les efforts physiques, il faut aussi à tout prix trouver des nourritures privilégiant ce type d’apport. Pour cela, il n’y a pas que la viande, dans les supermarchés, il y a toujours bon nombre de produits pouvant donner ce genre d’apport : du lait, une barre chocolatée, du yaourt, etc. En gros, tout ce qui pourrait être sucré est utile pour donner de l’énergie au corps.

Ne jamais oublier de purifier l’eau

Dans un monde envahit par les zombies, tous les secteurs d’activités restent inactifs. En conclusion, il n’y a pas une personne qui s’occupe des tâches quotidiennes qui rendent la vie civile viable : électricité, eau, etc. En ce sens, puisque l’activité humaine est très rare, les bactéries risquent de se développer à grande échelle, ce qui fait qu’elles puissent s’immiscer très vite dans la vie déjà pénible d’un survivant à l’envahissement des zombies. Un problème de plus, certes. Afin d’éviter cela, le mieux c’est de tout simplement prendre des précautions en évitant de se nourrir et d’ingurgiter n’importe comment, s’où l’intérêt de purifier l’eau.