Comment survivre en forêt ?

La survie est un véritable art. Survie en forêt, survie dans un désert ou autre, il ne faut jamais considérer la nature comme un ennemi si vous voulez vous en sortir en un seul morceau. Contrairement à un milieu aride en revanche, la forêt procure plusieurs bienfaits, mais ce n’est pas pour autant que c’est sans dangers. En effet, la forêt est sauvage, et n’importe qui ne serait à l’abri dans ce genre de milieu naturel.

Soyez indépendant de la boussole en forêt

Dans n’importe quel milieu naturel, il faut savoir être indépendant d’un matériel d’orientation comme la boussole. En effet, si jamais vous l’égarez, ça va certainement être le début d’un cauchemar pour vous, mais dans la vie réelle. Sachez quand même qu’il existe quelques techniques permettant de vous orienter si jamais vous êtes confronté à ce genre de problème. Il en existe 3 en particulier : le soleil, la lune et l’étoile polaire. Néanmoins, s’orienter via ces techniques n’est pas du tout une mince affaire. L’idéal c’est que vous consultez un livre qui parle en long et en large du sujet.

Ne voyagez pas pendant la nuit dans une forêt

Dans une forêt, la nuit peut être particulièrement dangereuse. En effet, vous risquez grandement de vous perdre même si vous avez en votre possession une boussole, une torche. Ce n’est pas tout, la nuit est également la période favori de certains animaux sauvages en quête de proie facile. L’idéal c’est que vous construisiez un abri juste avant que le soleil se couche. Ceci dit, ayez toujours une montre sur vous, ou plutôt, ne partez jamais en expédition, en randonnée, ou même pour une petite aventure en milieu naturel sans une montre à votre main car elle est susceptible de vous sauver la vie.

Construisez votre abri

Dormir à la belle étoile en forêt est tout sauf une bonne idée. Sachez que les dangers ne sont pas uniquement les animaux mais également l’humidité et la pluie, mais surtout le froid. Comme on l’a dit en haut, l’idéal c’est de construire un abri avant la tombée de la nuit. Comment construire ? vous avez plusieurs options, soit vous creuser un trou sous un arbre afin que ses branches vous protègent, soit vous faite une bâche entre deux arbres, soit vous installer votre tente, soit vous mettez plusieurs feuilles sur le sol.

Allumez le feu au bon moment

Avant toute chose, ce qu’il ne faut pas faire c’est de mettre le feu à un gourdin et se balader avec. En effet, ce genre de chose peut très vite mettre le feu partout à cause des petits bois secs des branches de certaines arbres. Sachez que le feu est un élément très essentiel pour survivre en forêt, mais comme on l’a dit, ce n’est pas pour autant qu’il faut faire n’importe quoi avec pour éviter tout risque d’incendie. Comme la nuit est plus humide, le risque d’incendie est moindre, mais toutefois, il faut allumer le feu au même moment qu’au couché du soleil pour éviter de prendre des bois la nuit tombée. Dans le cas où vous n’avez pas en votre possession un briquer ou une allumette, frottez tout simplement deux pierres dures et bien asséchées sur les bois secs que vous venez de ramasser.

Emmener un kit de survie

Pour vous faire court, un kit de survie en forêt comprend un couteau suisse, des barres énergétiques, une corde, une trousse de secours, une boussole, une lampe led, un power bank pour charger le téléphone, un briquet, une fusée éclairante, des hameçons, un sifflet. Si vous décidez de tout rassembler par vous-même, misez sur un sac banane afin que vous puissiez prendre ce que vous devez prendre en toute simplicité.

Sachez comment bien se nourrir en forêt

La base de la survie est bien sûr l’alimentation. Dans le cas où si vous avez épuisé vos vivres, ne vous inquiétez pas, dans une forêt, il y a presque toujours des plantes comestibles et des animaux, voire des insectes, touts mangeables. En ce qui concerne les plantes comestibles, il est évident qu’il est assez complexe de discerner celles qui sont comestibles de celles qui ne le sont pas. Pour reconnaître une plante comestible, essayez de mettre en contact la sève ou la chair de la plante avec votre peau afin de vérifier qu’il n’y ait aucune réaction. Dans le cas où réaction il n’y a pas, posez-la ensuite sur vos lèvres. Puis, mâchez-la mais sans tout de suite avaler.  Si après quelques minutes, il n’y a toujours pas de réaction, vous pourrez enfin l’avaler. Le tout c’est de rester attentif aux réactions. Si elles ne se manifestent pas, c’est qu’il n’y a aucun danger.

Sachez aussi boire de l’eau en forêt

Il faut savoir que le corps humain peut tenir plusieurs semaines sans nourriture mais uniquement avec de l’eau. De plus, la déshydration peut prendre une tournure très grave. En premier lieu, essayez d’abord de trouver de l’eau. Dans une forêt, il existe toujours un ruisseau quelque part. Encore faut-il le trouver. N’oubliez pas non plus que vous pouvez récupérez de l’eau de pluie. Pour cela, utilisez une bâche, ou un autre linge. Néanmoins, ne la buvez surtout pas, pas avant l’avoir fait bouillir. Ce n’est pas tout, vous pouvez également boire la rosée. En effet, la rosée est une source d’eau abondante. Vous pourrez facilement la trouver sur les végétaux car elle se dépose sous forme de gouttelettes.

Conservez une température stable

Le fait de maintenir une température stable va vous permettre d’éviter l’hypothermie, chose qui peut très vite vous coûter la vie si intervention médicale il n’y a pas. Pour éviter l’hypothermie, essayez toujours de vous mettre au chaud, même pendant la journée, mais également pendant la nuit. Pour ce faire, ne vous écarter pas trop du feu, dormez dans un sac de couchage, mettez des lingeries adaptées pour la forêt.